10 caractéristiques de leaders innovateurs

caracteristiques des leaders innovatifs
Diffuser partout !

De nombreuses organisations aimeraient que leurs dirigeants créent des équipes plus novatrices. Mais comment devraient-ils s’y prendre exactement ? Si vous demandez à des leaders très innovateurs ce qui les rend efficaces, vous avez tendance à entendre : « Eh bien, je ne sais pas. Je n’y ai pas pensé. » Ou ils inventeront quelque chose qui semble convaincant. Mais le fait est que les gens qui excellent dans quelque chose ne sont généralement pas très doués pour déterminer exactement ce qui explique leur compétence.

10 caractéristiques communes des plus grands leaders

Une étude récente a était faite sur un groupe de leaders d’une organisation respectée en industrie des télécommunications et dont ces derniers ont obtenu des résultats bien supérieurs à la moyenne pour la plupart des compétences en gestion. 33 personnes ont obtenu une note égale ou supérieure à 99% en matière d’innovation, mesurée par leurs collègues, subordonnés et supérieurs dans un sondage complet à 360 degrés. Les collègues les plus proches auraient la meilleure idée de ce qui faisait la différence de ce groupe de leaders au sein de cette grande organisation.

Chaque leader a été interviewé par téléphone, ainsi que son supérieur hiérarchique et un certain nombre de subordonnés directs et de collègues, pour leur demander des exemples concrets de ce que le leader a fait pour être perçu comme étant très innovant. Les collègues ont aussi expliqué en quoi ce leader différait des autres leaders avec qui ils avaient travaillé.

Sondage combiné avec les interviews, 10 comportements distinctifs ont émergé, et c’est eux qui font de ce groupe un leader de l’innovation. Ils sont énumérés ici par ordre décroissant d’importance:

  1.  Faire preuve d’une excellente vision stratégique: Les leaders de l’innovation les plus efficaces pourraient décrire de façon frappante leur vision de l’avenir, et comme l’a fait remarquer un répondant au sujet de sa patronne : « Elle excellait à peindre une image claire de la destination, pendant qu’on essayait de trouver comment y arriver. »
  2. Se concentrer fortement sur le client: Ce qui était simplement intéressant pour le client est devenu fascinant pour ces personnes. Ils ont cherché à pénétrer l’esprit du client. Ils ont tissé des relations avec les clients et posé des questions incessantes sur leurs besoins et leurs désirs.
  3. Créer un climat de confiance réciproque: L’innovation exige souvent un certain niveau de risque. Toutes les idées novatrices ne sont pas couronnées de succès. Ces pionniers hautement innovateurs ont établi des relations de collaboration chaleureuses avec les innovateurs qui travaillaient pour eux. Ils se sont rendus très accessibles. Les collègues savaient que leur chef leur couvrirait le dos et ne les jetterait pas sous le bus si quelque chose tournait mal. Les gens n’ont jamais été punis pour des erreurs honnêtes.
  4. Faire preuve d’une loyauté courageuse pour faire ce qui est juste pour l’organisation et le client: Faire plaisir au patron ou à un autre cadre supérieur a toujours été relégué au second plan pour faire ce qu’il fallait pour le projet ou l’entreprise.
  5. Mettre leur foi en une culture qui favorise la communication ascendante: Ces dirigeants croyaient que les idées les meilleures et les plus novatrices jaillissaient d’en bas. Ils se sont efforcés de créer une culture qui débouche sur de bonnes idées au premier niveau de l’organisation. Ils ont souvent été décrits comme étant optimistes, pleins d’énergie et toujours réceptifs aux idées nouvelles. La morosité a été remplacée par des plaisanteries et des rires.
  6. Être persuasif: Ces personnes ont été très efficaces pour amener les autres à accepter les bonnes idées. Ils n’ont pas imposé ou forcé leurs idées à leurs équipes. Au lieu de cela, ils ont présenté leurs idées avec enthousiasme et conviction, et l’équipe les a volontiers suivies.
  7. Exceller dans l’établissement d’objectifs d’étirement: Ces objectifs exigeaient que les gens aillent bien au-delà d’un simple travail acharné. Ces objectifs exigeaient qu’ils trouvent de nouvelles façons d’atteindre un objectif élevé.
  8. Privilégier la vitesse: Ces leaders croyaient que la vitesse grattait les balanes de la coque du bateau. Les expériences et les prototypes rapides ont été préférés aux longues études des grands comités.
  9. Etre franc dans la communication: Ces dirigeants ont été décrits comme donnant des réponses directes, un feed-back honnête, souvent même parfois brutal. Les subordonnés ont toujours eu l’impression qu’ils peuvent compter sur des réponses directes de leur chef.
  10. Inspirer et motiver par l’action: Un des répondants a dit : « Pour que l’innovation existe, il faut être inspiré. » Cela vient d’un sens clair de la finalité et de la signification du travail.

Bien qu’il s’agisse certes d’une enquête portant sur une seule entreprise, les données de l’étude de ce groupe concordent avec d’autres analyses de chefs très innovateurs dans d’autres organisations en secteurs aussi variés que l’automobile, les produits pharmaceutiques et les produits de consommation et provenant de partout dans le monde. Cela nous porte à croire que ces conclusions décrivent des personnes très innovatrices dans tous les secteurs d’activité, ainsi que des personnes de cultures différentes à travers le monde.

 


Diffuser partout !

Laisser un commentaire