Blépharite – symptômes et traitement

Diffuser partout !


La blépharite est une inflammation des paupières, qui touche principalement la zone où poussent les cils. Les symptômes peuvent comprendre des paupières rouges, prurigineuses et gonflées. Il s’agit d’un trouble courant qui peut survenir chez des personnes de tout âge. La blépharite peut être une affection chronique (de longue durée) qui peut être difficile à traiter.
Elle n’est pas contagieuse.

Causes

La blépharite survient lorsque les minuscules glandes sébacées situées à la base des paupières ne fonctionnent pas correctement, mais la cause exacte n’est pas connue. L’affection peut s’aggraver lorsqu’une personne frotte ses paupières légèrement douloureuses et enflammées, ce qui provoque une irritation et une inflammation supplémentaires. Le développement de la blépharite peut être associé à une combinaison de facteurs, notamment

    • Pellicules du cuir chevelu et des sourcils (dermatite séborrhéique)
    • Psoriasis, qui est une affection cutanée courante
    • Croissance excessive des bactéries de la peau
    • Rosacée, qui est une maladie de la peau qui fait que le visage devient rouge
    • Allergies, en particulier au maquillage des yeux et aux solutions pour lentilles de contact.

>Allergies, notamment au maquillage des yeux et aux solutions pour lentilles de contact.

La blépharite peut entraîner des complications, notamment le développement d’un orgelet (une infection des glandes sébacées des paupières), une conjonctivite (œil rose) et le syndrome de l’œil sec (lorsque les yeux ne produisent pas suffisamment de larmes). Le manque de lubrification peut rendre le port de lentilles de contact inconfortable.

Symptômes

Les signes et symptômes typiques de la blépharite sont les suivants

  • Petites paupières rouges, qui démangent et qui gonflent
  • Les yeux qui semblent granuleux ou brûlants
  • Feuilletage de la peau autour des yeux, similaire aux pellicules
  • Formation de pellicules sur les cils
  • Cils et paupières « collés ensemble » au réveil
  • Sensibilité accrue à la lumière
  • Perte de cils ou croissance inégale des cils.

Les deux yeux sont généralement touchés, mais un œil peut être plus gravement atteint que l’autre. Un examen minutieux des paupières et des yeux suffit généralement à votre médecin ou optométriste pour diagnostiquer une blépharite.

Traitement

L’auto-hygiène est souvent le seul traitement nécessaire pour la blépharite, dans un premier temps pour réduire la gravité des symptômes, puis pour les maîtriser. Un processus en trois étapes est parfois recommandé, comprenant de la chaleur, des massages doux et un nettoyage.
La chaleur peut être appliquée avec une débarbouillette trempée dans de l’eau très chaude pendant quelques minutes. L’application sur les yeux peut détacher l’huile qui peut obstruer les glandes des paupières. Immédiatement après, massez doucement les paupières fermées avec votre doigt afin de détacher davantage et d’expulser l’huile des glandes. Enfin, nettoyez la zone des cils des paupières à l’aide d’une débarbouillette propre ou d’un coton-tige imbibé de shampoing pour bébé dilué. Cette routine peut être répétée deux fois par jour pour aider à calmer les symptômes, puis tous les jours, ou tous les deux jours, pour garder les symptômes sous contrôle.
Vous devriez consulter votre médecin si votre blépharite persiste malgré une bonne hygiène des yeux. Votre médecin peut vous prescrire des gouttes oculaires antibiotiques pour traiter l’infection, des gouttes oculaires ou des pommades corticostéroïdes pour contrôler l’inflammation, et/ou des gouttes oculaires lubrifiantes ou des larmes artificielles pour soulager la sécheresse oculaire.
La bilpharite associée à d’autres maladies ou affections peut être contrôlée en traitant la maladie ou l’affection sous-jacente.
Même si le traitement est efficace, la blépharite réapparaît souvent.

Prévention

Une bonne hygiène de vie permet de prévenir la blépharite, tout comme le fait d’éviter tout ce qui peut causer ou aggraver la maladie.
L’utilisation d’un shampoing antipelliculaire peut aider à prévenir la blépharite si les pellicules du cuir chevelu y contribuent.
Références:
https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/blepharitis/symptoms-causes/syc-20370141
https://www.nhs.uk/conditions/blepharitis/

Laisser un commentaire