Carence en vitamine B12

Diffuser partout !


La vitamine B12 est nécessaire à la fabrication des globules rouges et est importante pour la santé des cellules nerveuses et la formation du matériel génétique. Les premiers symptômes d’une carence en vitamine B12 sont les étourdissements et la fatigue. Sans traitement, une carence peut entraîner une aggravation de l’anémie, des dommages au système nerveux et d’autres problèmes de santé.
La vitamine B12, également appelée cobalamine, est une vitamine hydrosoluble que l’on trouve dans certains aliments : viande, poisson, produits laitiers et œufs. Les légumes seuls sont une source insuffisante de vitamine B12.
8 % des gens pourrait avoir une carence en vitamine B12. Les carences en vitamine B12 sont plus fréquentes chez les femmes que chez les hommes.

Causes de Carence en vitamine B12

La carence en vitamine B12 est le plus souvent causée par un manque de facteur intrinsèque – une substance produite dans l’estomac qui est nécessaire à l’absorption de la vitamine B12 provenant des aliments. Certaines personnes ne produisent tout simplement pas assez de facteur intrinsèque alors que d’autres peuvent avoir un problème de santé qui le détruit. Parmi les autres causes de carence en vitamine B12, on peut citer

  • Ne pas manger d’aliments riches en vitamine B12. Cela touche particulièrement les végétaliens qui ne mangent pas de produits animaux (viande, poisson, lait, œufs, beurre, fromage et autres produits laitiers)
  • Mauvaise absorption ou utilisation de la B12 en raison de problèmes gastriques tels que la maladie coeliaque (intolérance au gluten), l’inflammation de l’estomac (gastrite) ou des problèmes de pancréas
  • Une mauvaise absorption peut également se produire après une chirurgie de l’estomac et des intestins, et dans les maladies inflammatoires de l’intestin comme la maladie de Crohn
  • Médicaments pouvant interférer avec l’absorption de la vitamine B12
  • Forte consommation d’alcool
  • Rares problèmes congénitaux.

Des études de recherche ont indiqué que des facteurs génétiques peuvent influencer le développement d’une carence en vitamine B12 chez certaines personnes.

Symptômes

Bon nombre des premiers symptômes d’une carence en vitamine B12 sont associés à l’anémie, c’est-à-dire à un manque d’oxygène dans le sang pour les cellules de votre corps. Les symptômes de carence sont les suivants

  • Fatigue
  • Vertiges
  • Faiblesse musculaire
  • Pâleur
  • Essoufflement
  • Difficultés auditives.

Si elle n’est pas traitée, une carence en vitamine B12 peut causer des dommages progressifs au système nerveux – en particulier aux nerfs situés en dehors du cerveau et de la moelle épinière. Lorsque la moelle épinière est touchée, les premiers symptômes sont une difficulté à ressentir les vibrations des pieds, une perte de sens de la position et une perte de coordination musculaire (ataxie). Les autres symptômes d’une carence en vitamine B12 non traitée peuvent être les suivants

  • Perte de poids
  • Maladies du cœur et des vaisseaux sanguins
  • Une rate et un foie hypertrophiés
  • Réflexes exagérés
  • Légère dépression et confusion
  • Hallucinations, changements de personnalité et d’humeur
  • Démence
  • Irritabilité
  • Dommage au nerf optique.

Traitement (injections)

Une fois qu’une carence en vitamine B12 a été diagnostiquée, un test qui mesure l’absorption de vitamine B12 (le test de Schilling) peut être utilisé pour aider à détecter d’éventuels problèmes de santé sous-jacents et les options de traitement.
Dans la plupart des cas de carence en vitamine B12, des injections intramusculaires de vitamine B12 sont administrées. Ces injections permettent de contourner les obstacles à l’absorption de la vitamine B12 par les aliments. Pour commencer, des injections régulières de 1000 microgrammes sont généralement administrées chaque semaine pendant 4 à 6 semaines. Cette fréquence permet à la physiologie de l’organisme de commencer à produire des globules rouges normalement. Elle permet également d’augmenter les réserves que le foie détient normalement.
Les injections ne résolvent pas la cause sous-jacente de la carence et, selon la cause sous-jacente, il peut être nécessaire de continuer à recevoir des injections de B12 pendant toute la vie. Il est généralement recommandé d’administrer une dose d’entretien de 1000 microgrammes tous les trois mois.
Il est recommandé aux végétaliens de prendre des suppléments de vitamine B12 ou de la levure nutritionnelle enrichie en vitamine B12. Des suppléments de fer par voie orale peuvent être prescrits si une carence en fer est également présente.
Effets secondaires de la supplémentation en vitamine B12
Les effets indésirables résultant de la supplémentation en vitamine B12 sont rares. L’hypersensibilité (anaphylaxie) est exceptionnellement rare et peut inclure un gonflement, des démangeaisons et un choc. De très fortes doses de vitamine B12 peuvent parfois provoquer de l’acné. Parmi les autres effets secondaires peu courants, on peut citer les éruptions cutanées, les bouffées de chaleur, les nausées, les vertiges et les arythmies cardiaques.
Interactions
Il est important de noter que les suppléments de vitamine B12 peuvent être détruits s’ils sont pris dans l’heure qui suit de grandes quantités de vitamine C. L’absorption peut également être réduite par des carences en acide folique, en fer ou en vitamine E. La consommation de nicotine ou d’alcool en excès peut également épuiser les niveaux de vitamine B12.
L’absorption de la vitamine B12 est améliorée lorsqu’elle est prise avec d’autres vitamines B ou du calcium. Parlez à votre médecin des autres interactions possibles avec les médicaments que vous prenez.

Références:
https://www.mayoclinic.org/drugs-supplements-vitamin-b12/art-20363663
https://ods.od.nih.gov/factsheets/VitaminB12-HealthProfessional/
http://www.health.govt.nz/system/files/documents/publications/a-focus-on-nutrition-ch4_0.pdf

Laisser un commentaire