Déshydratation – symptômes, prévention

Diffuser partout !


La déshydratation est le manque d’eau en quantité suffisante dans nos tissus, qui se produit lorsque l’organisme perd plus d’eau qu’il n’en absorbe, ce qui provoque toute une série de symptômes. Elle est particulièrement préoccupante chez les bébés et les jeunes enfants, ainsi que chez les personnes âgées. Une déshydratation légère à modérée peut être évitée en buvant davantage de liquides (réhydratation), mais une déshydratation sévère, qui peut avoir des conséquences graves, nécessite des soins médicaux rapides.

Informations générales

Il est essentiel de disposer d’une quantité d’eau suffisante dans notre corps pour que celui-ci fonctionne correctement. Le corps perd chaque jour du liquide sous forme de vapeur d’eau provenant des poumons lors de la respiration, et dans la sueur, l’urine et les selles.
De petites quantités d’électrolytes (sels) sont perdues avec la perte de liquide. La déshydratation peut entraîner un déséquilibre des électrolytes, en particulier du sodium, du potassium et du chlorure, ce qui affecte le fonctionnement de l’organisme. La déshydratation est également connue sous le nom d’hypohydratation.

Causes de Déshydratation

La déshydratation se produit lorsque la perte de liquides du corps n’est pas compensée par l’apport de liquides. Par conséquent, la déshydratation peut résulter d’une consommation insuffisante de liquides, d’une perte excessive de liquides ou d’une combinaison des deux.
Les gens peuvent ne pas boire suffisamment parce qu’ils :

  • Ne pas avoir envie de manger ou de boire pour cause de maladie
  • Sont trop occupés et oublient de boire
  • N’ont pas un accès immédiat à l’eau potable
  • Avoir un mal de gorge ou des plaies dans la bouche.

Les gens peuvent perdre des fluides corporels plus rapidement que la normale à cause de :

  • Sudation excessive due à une activité physique intense, en particulier par temps chaud et humide
  • Fièvre prolongée. Plus la fièvre est élevée, plus la déshydratation est importante
  • Vomissements et/ou diarrhées graves, qui peuvent entraîner une perte importante de liquide et d’électrolytes en peu de temps
  • Uriner trop, en raison d’un diabète non contrôlé ou de certains médicaments (ex : diurétiques et certains médicaments pour la pression artérielle qui provoquent des mictions plus fréquentes).

Les diarrhées et vomissements sévères sont la cause la plus fréquente de déshydratation chez les bébés et les jeunes enfants.

Facteurs de risque

Bien que la déshydratation puisse toucher tout le monde, certains groupes sont plus exposés au risque de déshydratation :

  • Bébés qui, en raison de leur faible poids corporel et de leur équilibre électrolytique précaire, sont sensibles à des pertes de liquide, même minimes
  • Personnes âgées qui ont moins conscience d’être déshydratées et qui ont un volume de liquide plus faible dans leur corps. Elles sont également plus susceptibles d’avoir des problèmes médicaux ou de prendre des médicaments qui augmentent leur risque de déshydratation
  • Personnes ayant un rhume, un mal de gorge ou une grippe, ce qui les rend moins susceptibles de vouloir manger ou boire
  • Personnes souffrant de gastro-entérite, par exemple : norovirus, rotavirus
  • Personnes souffrant de maladies chroniques (à long terme), par exemple : diabète, maladie rénale
  • Personnes exerçant des activités de plein air, qui sont davantage exposées à la chaleur et à l’humidité
  • Athlètes, qui peuvent perdre un grand volume de liquide par la sueur lorsqu’ils font de l’exercice pendant de longues périodes.

Signes et symptômes

Les signes et symptômes de déshydratation chez l’adulte sont notamment les suivants

  • Une soif accrue
  • Les étourdissements
  • Céphalée
  • Bouche et langue sèches
  • Léthargie/fatigue
  • Crampes musculaires
  • Confusion
  • Urine de couleur foncée et à forte odeur
  • Pas beaucoup uriner et/ou uriner moins souvent que la normale.

Les signes et symptômes de déshydratation chez les bébés et les jeunes enfants sont notamment les suivants

  • Bouche et langue sèches
  • Moins ou pas de couches mouillées
  • Moins ou pas de larmes quand on pleure
  • Sunken soft spot on their head (fontanelle)
  • Joues et yeux enfoncés
  • L’apathie
  • Irritabilité.

Diagnostic

Il est généralement possible de diagnostiquer la déshydratation sur la base des signes et symptômes physiques d’une personne.
Un médecin peut également rechercher les signes de déshydratation suivants

  • Faible pression sanguine
  • Tension artérielle qui baisse en se levant après s’être allongé (hypotension posturale)
  • Des doigts blancs qui, lorsqu’on appuie dessus, ne retrouvent pas leur couleur rose
  • Turgescence cutanée réduite (plénitude ou tension causée par la teneur en liquide des tissus). Lorsque la peau d’une personne déshydratée est pincée dans un pli, elle peut s’affaisser lentement pour se remettre en place. Par contre, chez une personne hydratée, la peau se redresse immédiatement.
  • Battement rapide du coeur.

Les tests de laboratoire suivants peuvent être effectués pour déterminer la gravité de la déshydratation et/ou la cause de la déshydratation :

  • Tests sanguins pour vérifier les niveaux d’électrolytes et la fonction rénale
  • Test de sucre dans le sang pour le diabète
  • Tests d’urine.

Complications

Si elle n’est pas traitée, la déshydratation peut entraîner de graves complications, notamment

  • Epuisement ou coup de chaleur
  • Problèmes urinaires et rénaux
  • Fits (saisies)
  • Choc à faible volume sanguin (choc hypovolémique)
  • Dommages au cerveau
  • Mort.

Traitement

Les principaux objectifs du traitement de la déshydratation sont de rétablir le volume normal des fluides de l’organisme et l’équilibre des niveaux d’électrolytes.
Traiter la déshydratation légère à modérée :

  • Boire beaucoup de liquides tels que de l’eau, des jus de fruits dilués, des boissons pour sportifs contenant des électrolytes
  • Si les vomissements fréquents rendent difficile la rétention d’eau, essayez de boire de petites quantités plus fréquemment
  • Eviter les boissons à forte teneur en sucre, ainsi que les boissons caféinées et alcoolisées.

Les bébés et les jeunes enfants déshydratés ne doivent pas recevoir de grandes quantités d’eau. Une trop grande quantité d’eau peut, à elle seule, diluer davantage des niveaux d’électrolytes déjà faibles et entraîner des complications. Il faut plutôt leur donner du jus de fruit dilué ou une solution de réhydratation (disponible en pharmacie). Une cuillère à café ou une seringue peut être utile pour donner des liquides aux bébés. Il est conseillé de consulter votre médecin à un stade précoce si l’on suspecte une déshydratation chez un jeune enfant, car il est souvent difficile d’évaluer avec précision le niveau d’hydratation et l’état peut évoluer très rapidement.

Prévention

Il n’y a pas de recommandation standard pour l’apport quotidien en liquide car les besoins en liquide sont différents pour chaque personne et varient en fonction de l’âge, du climat et du niveau d’activité physique. Le fait d’uriner de couleur jaune clair est un bon signe d’une hydratation adéquate.

De plus, la soif n’est pas toujours un indicateur précoce fiable de la déshydratation. Chez certaines personnes, en particulier les personnes âgées, la déshydratation précède la sensation de soif. Il est donc important d’augmenter l’apport en eau par temps chaud ou en cas de maladie.
La déshydratation peut être évitée par :

  • Boire beaucoup de liquide chaque jour, surtout quand il fait chaud ou quand on fait de l’exercice
  • Manger des aliments à forte teneur en eau, par exemple des fruits et des légumes
  • Boire beaucoup de liquides, y compris des solutions de réhydratation en cas de fièvre, de vomissements ou de diarrhée. N’attendez pas de signes de déshydratation.
  • Boire des liquides supplémentaires en cas de malaise dû à une maladie de courte durée, par exemple : rhume, grippe, bronchite.

Les personnes souffrant de calculs rénaux doivent boire beaucoup de liquide chaque jour pour réduire les risques de développer un autre calcul.
Références:
http://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/dehydration/home/ovc-20261061
https://medlineplus.gov/ency/article/000982.htm
http://www.nhs.uk/conditions/Dehydration/Pages/Introduction.aspx

Laisser un commentaire