La France ordonne la fermeture de tous les bars, restaurants et magasins non essentiels

Diffuser partout !


Le Premier ministre français a ordonné dimanche la fermeture de tous les bars, restaurants et magasins non essentiels dans tout le pays pour lutter contre l’épidémie de coronavirus.

Edouard Philippe a annoncé samedi soir qu’en raison de l’accélération de l’épidémie de coronavirus en France, il était nécessaire de fermer tous les bars, restaurants, boîtes de nuit et magasins non essentiels à travers le pays.

Tous les lieux jugés « non essentiels » doivent être fermés, a déclaré M. Philippe.

« J’ai décidé la fermeture jusqu’à nouvel ordre, à partir de minuit, des lieux d’accueil du public qui ne sont pas essentiels à la vie du pays. Cela comprend notamment les cafés, les restaurants, les cinémas et les discothèques », a déclaré le Premier ministre aux journalistes.

« Nous avons constaté une accélération de la propagation du virus et une augmentation du nombre de personnes en soins intensifs, a-t-il dit.

« Nous avons constaté que les premières mesures que nous avons prises n’ont pas été correctement appliquées », a-t-il déclaré. « Le meilleur moyen de ralentir le virus est la distanciation sociale ».

La France a déjà interdit les événements qui rassemblent plus de 100 personnes et les écoles du lundi resteront fermées dans tout le pays.

Il a déclaré que l’objectif est de protéger les français et qu’il est conscient des sacrifices et efforts qui leurs sont demandés.

Les banques, les pharmacies, les magasins d’alimentation et les supermarchés resteront ouverts. Les transports publics fonctionneront également, a déclaré le Premier ministre français.

Les lieux de culte resteront ouverts mais tous les services et cérémonies devront être reportés, a-t-il dit.

« J’espère que les Français peuvent comprendre la gravité de la situation », a déclaré Philippe, ajoutant que le premier tour des élections locales nationales de dimanche se déroulera comme prévu.

Sa demande au peuple français était claire : « Limitez vos déplacements au maximum et évitez les déplacements interurbains ».

« Je sais que les Français montreront leur calme, leur civisme et leur capacité à respecter les règles que nous avons établies pour leur propre sécurité », a déclaré Philippe.

Le Premier ministre français a déclaré que l’avis de la plupart des scientifiques était que le gouvernement devrait renforcer les mesures restrictives afin de ralentir l’épidémie.

Le nombre de cas confirmés en France a doublé en trois jours pour atteindre 4 500, a déclaré le responsable de la santé Jérôme Salomon après l’intervention du Premier ministre. Le nombre de décès est passé à 91, soit un bond de 12 personnes depuis vendredi.

‘Nous devons changer notre comportement maintenant’

« Nous avons, en France, une situation qui évolue rapidement dans plusieurs régions du pays », a déclaré M. Salomon.

« Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour endiguer le pic de cette épidémie. »

Salomon a confirmé que la France était entrée dans la phase 3, le terme que le gouvernement a utilisé pour décrire une situation d’épidémie à part entière avec le virus circulant activement sur le territoire français.

« L’évolution de la situation dans les prochains jours dépend de notre comportement », a souligné Salomon.

Tout en rappelant que le taux de guérison du virus en France était de 98%, il a déclaré que « les Français ne prennent pas assez au sérieux la situation aujourd’hui ».

Alors que la plupart des personnes qui sont mortes du virus étaient âgées de plus de 70 ans et avaient des maladies sous-jacentes, plus de 50 % des 300 patients actuellement en soins intensifs pour le virus dans un état grave étaient âgés de moins de 60 ans, a déclaré M. Salomon. Il a exhorté le public à éviter tout contact avec d’autres personnes.

« Les personnes fragiles ou âgées de plus de 70 ans restent chez elles. Et surtout, ne pas recevoir de visites d’enfants », a déclaré M. Salomon.

Le taux de guérison des victimes de coronavirus en France était de 98 %.

Laisser un commentaire