Gastro-entérite – causes, symptômes, traitement

Diffuser partout !


La gastro-entérite est l’irritation de la voie digestive causée par une infection virale, bactérienne ou parasitaire. Les symptômes comprennent la diarrhée, les vomissements et les douleurs abdominales. Le traitement consiste principalement à soulager les symptômes et à remplacer les liquides.
La gastro-entérite est également connue sous le nom de grippe intestinale, d’intoxication alimentaire et de diarrhée du voyageur.

C’est une maladie courante, principalement parce que les microbes qui peuvent provoquer une gastro-entérite se propagent facilement par l’intermédiaire d’aliments ou d’eau contaminés, et par contact de personne à personne. L’infection provoque une irritation du tube digestif, qui se traduit par des diarrhées et d’autres symptômes tels que des vomissements et des douleurs et crampes abdominales.

Causes

La cause la plus fréquente de gastroentérite est une infection virale ou bactérienne, et plus rarement une infection parasitaire. La gastro-entérite virale est la cause la plus fréquente des épidémies de gastro-entérite, qui surviennent lorsque des groupes de personnes sont touchés au même moment et au même endroit.

Les flambées de norovirus peuvent toucher à la fois les enfants et les adultes, tandis que les rotavirus touchent principalement les nourrissons et les enfants.
Les personnes les plus exposées au risque de gastro-entérite sont :

  • Nourrissons et jeunes enfants, dont le système immunitaire est immature
  • Les personnes âgées, qui ont un système immunitaire moins efficace, et en particulier celles qui vivent dans des maisons de retraite
  • Enfants en garderie, écoliers et étudiants vivant en dortoirs
  • Toute personne dont le système immunitaire est affaibli, comme les personnes atteintes du VIH/sida ou qui suivent une chimiothérapie
  • Voyageurs.

Signes et symptômes

Le principal symptôme de la gastro-entérite est la diarrhée, c’est-à-dire lorsque vos selles (matières fécales ou selles) deviennent liquides et que vous devez aller aux toilettes fréquemment et de toute urgence. Bien que la diarrhée soit le principal symptôme de la gastro-entérite, il existe de nombreuses autres causes de diarrhée.
Parmi les autres symptômes et signes de gastroentérite, on peut citer

  • Nausées et vomissements
  • Douleurs et crampes abdominales
  • Fièvre légère et frissons
  • Perte d’appétit
  • Céphalées et douleurs musculaires
  • Tiraillements et faiblesse générale du corps
  • Incontinence (perte de contrôle des selles).

Selon la cause, les symptômes peuvent apparaître dans un délai d’un à trois jours après l’infection et peuvent aller de légers à graves. Les symptômes durent généralement un ou deux jours, mais peuvent parfois persister jusqu’à dix jours.
Vous devez consulter votre médecin si vos symptômes durent plus de cinq jours environ et/ou s’intensifient, si vos symptômes disparaissent mais reviennent, si vos selles deviennent sanglantes ou si vous avez la chatte, si vous avez des douleurs abdominales constantes ou si vous développez une déshydratation.
La déshydratation peut résulter d’une perte excessive de liquide dans l’organisme, qui peut survenir rapidement en cas de gastro-entérite.
Les signes et symptômes de la déshydratation sont les suivants

  • Soif extrême
  • N’avoir pas uriné au cours des huit dernières heures ou n’avoir émis qu’un faible volume d’urine
  • Urine de couleur sombre et malodorante
  • Lèvres et bouche sèches, et absence de larmes
  • Mains et pieds froids
  • Joues ou yeux enfoncés
  • Vertiges, léthargie, souplesse
  • Dans le cas des nourrissons, des couches sèches (pendant plus de 4-6 heures) et/ou une fontanelle enfoncée (le point mou sur le dessus de la tête d’un bébé)
  • Peau qui « monte la tente » quand on la pince.

Les signes de déshydratation chez toute personne, en particulier les nourrissons et les enfants, les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli, sont autant de raisons de consulter immédiatement un médecin.

Diagnostic

La gastro-entérite est généralement diagnostiquée par les symptômes qu’elle produit, principalement la diarrhée. Toutefois, si les symptômes sont graves ou persistants, votre médecin peut prélever un échantillon de selles (fèces) pour identifier la cause de la gastro-entérite.

Traitement

La plupart des personnes atteintes de gastro-entérite se rétablissent en quelques jours sans avoir besoin de traitement médical, à condition de rester correctement hydratées.

Pour vous aider à rester à l’aise et à prévenir la déshydratation pendant votre convalescence, essayez ce qui suit :

  • Cessez de manger des aliments solides pour laisser votre estomac se calmer
  • Eviter les produits laitiers, la caféine, l’alcool, la nicotine
  • Éviter les aliments sucrés, gras ou très assaisonnés
  • Boire beaucoup de liquide chaque jour, en prenant de petites gorgées fréquentes, y compris des bouillons ou des soupes clairs et fins, des boissons sportives diluées sans caféine et des formules de réhydratation (par exemple Gastrolyte) qui sont disponibles sans ordonnance dans les pharmacies
  • Mangez lentement avec des aliments fades et faciles à digérer tels que des crackers, des toasts, des bananes, du riz et des pommes de terre
  • Assurez-vous de bien vous reposer
  • Évitez de prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), tels que l’aspirine, l’ibuprofène et le diclofénac, pour soulager la douleur car ils peuvent aggraver vos maux d’estomac
  • Paracetamol (par exemple Panadol) peut être pris pour la fièvre et les douleurs abdominales, mais il doit être utilisé avec prudence.

Pour les nourrissons souffrant de gastroentérite, laissez l’estomac du bébé se reposer pendant 15 à 20 minutes après un vomissement ou une diarrhée, puis offrez-lui de petites quantités de liquide. Laissez le bébé téter s’il est allaité au sein. Si vous nourrissez votre enfant au biberon, offrez-lui une petite quantité de solution de réhydratation orale ou de lait maternisé ordinaire. L’utilisation d’antibiotiques est également généralement évitée car ils ne sont pas efficaces contre les virus, et leur surutilisation contribue au développement de souches de bactéries résistantes aux antibiotiques.

Prévention

Les mesures suivantes peuvent être prises pour éviter de contracter et de propager une gastro-entérite :

  • Lavage fréquent et complet des mains, en particulier avant de manger ou de préparer des aliments, et après être allé aux toilettes ou avoir été en contact avec une personne infectée
  • S’assurer que les enfants se lavent les mains fréquemment et soigneusement
  • Éviter le contact direct avec les personnes infectées, si possible
  • Rester à la maison et éloigner les enfants de la garderie ou de l’école jusqu’à ce que les symptômes aient disparu
  • Laver les vêtements, la literie et les jouets d’une personne infectée
  • Nettoyage et désinfection des surfaces de cuisine, en particulier après avoir travaillé avec de la viande ou du poulet cru, ou des œufs
  • Eviter de manger des aliments insuffisamment cuits, en particulier la viande, le poulet et le poisson
  • Eviter de boire de l’eau non traitée
  • Évitez de manger de la viande, du poisson et des crustacés crus, sauf si vous êtes sûr qu’ils ont été fraîchement préparés et qu’ils proviennent d’une source fiable
  • Lavez soigneusement tous les produits frais, tels que les fruits et légumes
  • Faites vacciner votre nourrisson ou votre enfant avec un vaccin contre le rotavirus, qui peut prévenir la gastro-entérite causée par le rotavirus
  • Ne buvez que de l’eau en bouteille ou bouillie et évitez les glaçons lorsque vous voyagez, surtout dans les pays en développement.

Un vaccin contre le rotavirus doit être disponible gratuitement pour les bébés. Le vaccin oral – Rotarix – est administré en deux doses (lors des visites de vaccination à 6 semaines et 3 mois) pour réduire l’incidence ou la gravité de l’infection à rotavirus qui est une cause très fréquente de gastro-entérite chez les nourrissons et les jeunes enfants.

Références:
https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/viral-gastroenteritis/symptoms-causes/syc-20378847
https://www.health.govt.nz/publication/guidelines-management-norovirus-outbreaks-hospitals-and-elderly-care-institutions
https://www.health.govt.nz/your-health/conditions-and-treatments/diseases-and-illnesses/rotavirus
https://www.nhsinform.scot/illnesses-and-conditions/stomach-liver-and-gastrointestinal-tract/gastroenteritis

Laisser un commentaire